lundi , 26 août 2019

Pokémon Rumble Rush, la surprise que personne n’attendait !

Pokémon Rumble Rush, la surprise que personne n’attendait !

Personne ne l’attendait vraiment, mais voilà que Pokémon Rumble Rush, précédemment connu sous le nom de Pokéland, vient de sortir sur les stores Australien ! Alors, que vaut ce nouveau jeu tiré de la licence star de Game Freaks et Nintendo ? Et comment faire pour y jouer si on n’a pas la chance de vivre au pays des kangourous ? C’est ce que nous allons voir dans cet article !

Une sortie par chez nous d’ici peu ?

On espère, mais rien n’est moins sûr quand on connait Nintendo. En effet, il semblerait que ces dernières années le géant Japonais laisse un peu de côté le marché Européen pour se concentrer sur d’autres régions, le retrait de Pokémon Duel de nos stores où le fait que l’on attend toujours la sortie de Dragalia Lost en étant des preuves. Pas mal de sites se sont rués sur la sortie du jeu pour vous proposer de télécharger un fichier APK à installer sur votre smartphone, mais nous vous conseillons d’éviter ce genre de pratiques comme la peste. En effet, il est tout à fait possible (et relativement facile pour quelqu’un qui s’y connait) de modifier un APK afin d’y insérer un malware, pouvant potentiellement récupérer vos informations de compte Google Play (ainsi que la méthode de paiement que vous y avez associé) ou de lancer des appels surtaxés depuis votre téléphone à votre insu. De plus, le jeu étant mis à jour toutes les deux semaines pour le changement d’île, vous serez amené à devoir télécharger encore et encore de nombreux APK, multipliant par là le risque de vous faire infecter. Nous vous conseillons d’utiliser un VPN, comme ceux proposés par ExpressVPN, afin de changer la région de votre store et de le télécharger directement depuis le Google PlayStore. De cette manière le jeu sera véritablement associé à votre compte Google Play et les mises à jour se feront même si vous désactivez votre VPN. 

Pokémon Rumble Rush, un nouvel opus de la série Pokémon Rumble :

Développé par Ambrella, la série de spin-off Pokémon Rumble propose aux joueurs de faire s’affronter leurs Pokémon contre des vagues d’adversaires de plus en plus puissants. Jeu Pokémon oblige, une grande partie du plaisir de jeu vient de la possibilité de tous les capturer et de l’esprit collectionnite qui s’en dégage. Pokémon Rumble Rush ne déroge pas à la règle, et ce sont visiblement toutes les créatures sorties jusqu’à maintenant qui semblent être de la partie (peut-être même que certains porte-étendards de la 8G pointeront le bout de leur nez afin d’accompagner la sortie de Pokémon Epée et Bouclier ?). Les graphismes ne sont très certainement pas le point fort du titre, mais la plupart des créatures sont reconnaissables au premier coup d’œil et le jeu est très lisible même lorsqu’il y a beaucoup de Pokémon à l’écran, ce qui est le plus important.

Dans la peau d’un nouveau membre du « Club des Aventuriers » vous aurez pour mission d’explorer les îles du monde de Pokémon Rumble Rush et d’y combattre les Super-Boss qui y vivent, des Pokémon particulièrement puissants. Vos victoires vous permettront petit à petit de débloquer l’apparition de plus en plus de créatures, sachant que chaque île possède son propre bestiaire et que l’île disponible en jeu change toutes les deux semaines (on imagine facilement qu’Ambrella en profitera pour faire des évènements spéciaux façon Pokémon GO pour Noël, Halloween ou encore le Printemps).

Un système de combat simple mais prenant :

Le jeu est un bon vieux Beat-them-all, vous permettant de foncer à travers des nuées d’ennemis comme dans du beurre, beuglant un guttural « Dracaufeu » alors que vous réduisez en cendres un groupe de Rondoudou qui passait par là. Heureusement, le jeu reprend certaines des spécificités de la série d’origine, comme les types élémentaires, ce qui permet de rajouter une dimension stratégique aux combats, ainsi qu’une roulade qui fait fortement penser à Dragalia Lost et qui rajoute du dynamisme aux affrontements. Vous débloquerez également des invocations spéciales, vous permettant d’obtenir temporairement de l’aide de la part d’un autre Pokémon, particulièrement redoutable contre les Boss de fin de niveau.

Un free-to-play qui ne lorgne pas sur le pay-to-win :

A Voir  Nintendo : Un nouveau Pokemon Rumble Rush sur Android et iOS

Le jeu étant principalement pensé pour une expérience solo, la dimension compétitive du titre est plutôt en retrait (du moins pour le moment), et le cash-shop du jeu ne permet d’obtenir que des éléments vous permettant juste de finir certaines actions plus rapidement (comme le craft des améliorations de vos Pokémon). Le jeu proposant également un système de défis journaliers vous permettant d’acquérir des cristaux (la monnaie in-game), le passage à la caisse ne semble, pour l’instant, absolument pas nécessaire pour profiter du titre.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WhatsApp chat
%d blogueurs aiment cette page :
Phonerol

GRATUIT
VOIR