dimanche , 26 mai 2019

Banque Atlantique

Côte d’Ivoire : Banque Atlantique organise une table ronde sur le Crédit immobilier avec les acteurs du secteur

Côte d’Ivoire : Banque Atlantique organise une table ronde sur le Crédit immobilier avec les acteurs du secteur

Banque Atlantique

Banque Atlantique, filiale du groupe Banque Centrale Populaire a réuni le mardi 30 Avril 2019, à Abidjan, les acteurs du secteur de l’immobilier en Côte d’Ivoire, dans le cadre d’une Table Ronde ayant pour thème : « Le secteur de l’immobilier en Côte d’Ivoire : quel rôle des acteurs dans le développement d’une offre inclusive ? ». A cette occasion, Banque Atlantique a décliné sa stratégie de distribution des crédits promoteur et acquéreur, visant à contribuer efficacement à l’avènement d’une croissance durable de l’immobilier en Côte d’Ivoire.

L’évènement a offert un cadre d’échange intéressant pour formuler les politiques de développement du secteur de l’immobilier notamment en matière d’aide à l’accession à la propriété également énoncer clairement le rôle des acteurs que sont les promoteurs immobiliers, les notaires et les clients souscripteurs.

Par cette initiative, Banque Atlantique souhaite consolider sa position et son rôle central dans le financement de l’immobilier tout en donnant l’opportunité aux différents acteurs d’exprimer leurs attentes face aux nombreux défis à relever dans ce domaine.

« La table ronde a pour but de nourrir les réflexions sur les politiques qui s’imposent face au développement du secteur de l’immobilier et justifier les orientations stratégiques de la banque dans ce domaine. Nous sommes fiers d’avoir réussi au cours des trois dernières années à stimuler l’offre et la demande par l’assouplissement des conditions d’emprunt, la baisse récurrente des taux d’intérêt applicables lors des campagnes promotionnelles. », a rappelé M. Arsène Coulibaly, Directeur Général de Banque Atlantique.

L’objectif de la table ronde étant d’appréhender la vision des acteurs de l’immobilier sur la dynamisation du secteur, un panel réunissant cinq personnalités issues des secteurs public et privé a permis d’approfondir les échanges autour de questions centrales. Ainsi, le Directeur du logement M. Célestin KOALLA, représentant du Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme ; M. Siriki SANGARE, président de la Chambre nationale des Promoteurs et Constructeurs agréés de Côte d’Ivoire ; la notaire Maître Flore YAPO-KOYO ; les intervenants de Banque Atlantique Mme Binta SANGARE, Chef de service Crédit immobilier, et M. Zakaria SANOGO, Chef de service PME-PMI ont exposé sur les problématiques liées à l’amélioration de l’accès des particuliers et des professionnels aux solutions de financement spécifiques, la disponibilité d’une offre adaptée aux attentes des populations et tenant compte de leur pouvoir d’achat, la facilitation des opérations et transactions immobilières, et l’implication de l’Etat dans l’accompagnement du secteur immobilier.

« La table ronde a été l’occasion de proposer des axes de réflexion et les meilleurs moyens de soutenir activement le développement de l’immobilier en Côte d’Ivoire. Une analyse rétrospective des interventions des experts publiques et privés permettra d’appréhender les solutions les plus pertinentes et d’affermir les ambitions de Banque Atlantique en fonction des réalités du marché. », s’est félicité M. Abdelmoumen NAJOUA, Directeur Général adjoint de Banque Atlantique.

Mobile Money : Groupe BCP lance Wizall Money en Côte d’Ivoire

Wizall, filiale du Groupe BCP lance en Côte d’Ivoire Wizall Money, une solution de paiement 100% inclusive

Lancement Wizall

Lancement Wizall

Trois mois après l’annonce de la prise de participations du groupe Banque Centrale Populaire dans le capital de Wizall, la start-up spécialisée dans les paiements électroniques, a officiellement lancé ses activités en Côte d’Ivoire. La cérémonie de lancement officiel s’est déroulé ce jeudi 13 mars 2019 à Abidjan avec la présence de ses actionnaires, de plusieurs invités de marques et des médias.

A cette occasion, M. Ken KAKENA, Cofondateur et Directeur Général de Wizall Côte d’Ivoire a présenté la vision ainsi que les innovations importantes de la solution proposée.

Avec un modèle économique disruptif, basé sur une stratégie B to B to C, Wizall Money cible principalement les entreprises, les ONG et les administrations leur proposant une interface dédiée pour des opérations de paiement, notamment des salaires, des bourses d’étude ou des allocations mais aussi de collecte.

Cette solution de paiement, 100% inclusive, ne nécessite ni ouverture de compte bancaire, ni abonnement ou forfait mobile auprès d’un opérateur de téléphonie.

Wizall Money révolutionne ainsi le Mobile money avec la première solution 100% gratuite pour l’utilisateur final, exempt de frais sur les opérations de retraits, de paiements ou de transferts d’argent.

La start-up enregistre aussi ses premiers succès commerciaux notamment, auprès d’un grand facturier du pays, qui utilisera la solution Wizall Money pour le paiement des salaires du personnel non bancarisé ou encore avec un transporteur logisticien qui s’appuiera sur le réseau Wizall Money pour accélérer la collecte des paiements en espèces de ses nombreux clients.

Une innovation de rupture qui permet à Wizall Côte d’Ivoire, de se placer également au service de la chaîne de valeur agricole, un enjeu de développement important pour le pays. Ainsi, la start-up propose aux planteurs, une plateforme afin de les inciter à épargner et à sécuriser leurs revenus. Dans ce cadre, Wizall a signé une convention de partenariat stratégique avec ORAP (Organisation pour la Recherche d’Appuis aux Producteurs de café et de cacao) ainsi qu’avec la Plateforme d’appui aux planteurs de la filière Café Cacao, pour le paiement électronique des productions de café-cacao aux planteurs. Dans l’immédiat, une solution d’e-payment est en phase d’expérimentation auprès de 10 coopératives agricoles installées sur l’axe Abidjan – San Pedro.

« En intégrant un groupe BCP, leader au Maroc et dans le top 10 des banques Africaines, Wizall Money ambitionne maintenant de propulser son modèle sur l’ensemble du continent. Après le Sénégal et la Côte d’Ivoire, l’entreprise compte s’implanter progressivement dans les autres pays de l’espace UEMOA. La volonté d’un ancrage fort en Côte d’Ivoire a conduit le groupe à nommer Ken KAKENA, co-fondateur de la start-up, à la fonction de Directeur Général de Wizall CI ». A déclaré Sébastien Vetter Cofondateur et Directeur Général du groupe Wizall.

A PROPOS DE WIZALL

Fondée au Sénégal en 2015 par Sébastien VETTER et Ken KAKENA, Wizall Money, filiale du Groupe Banque Centrale Populaire, a développé en 4 ans un modèle de croissance rapide et innovant dans le secteur des paiements électroniques et du mobile money.

En réponse aux besoins grandissants de bancarisation et d’accès à des services financiers de proximité, la vision novatrice de Wizall Money a d’abord séduit le Groupe Total, leader de la distribution de produits pétroliers, marquée par une prise de participations au capital de la start-up et un investissement de plusieurs milliards de FCFA sur la solution en 2015.

Wizall a ensuite lancé une levée de fonds auprès du groupe Banque Centrale Populaire (BCP), maison mère des établissements Banque Atlantique, qui est devenu en décembre 2018, son actionnaire de référence suite à une prise de participation majoritaire au capital de la start-up.

Wizall enregistre déjà un développement réussi au Sénégal avec 100 000 transferts par mois, 60 000 comptes clients, 2 milliards de CFA mensuellement en circulation sur la plateforme et dispose d’une équipe de 60 collaborateurs.

Après la Côte d’Ivoire, le déploiement de la solution Wizall Money se poursuivra au Mali et au Burkina Faso puis au niveau de sept à huit autres pays avant la fin 2020.

Fintech Challenge : Le Groupe BCP inaugure depuis Abidjan son programme d’innovation

Fintech Challenge : Le Groupe BCP inaugure depuis Abidjan son programme d’innovation

Fintech Challenge : Photo avec les officiels - lancement

Fintech Challenge : Photo avec les officiels – lancement

Abidjan, le 23 novembre 2018

Le groupe Banque Centrale Populaire (BCP) a procédé, ce vendredi 23 novembre à Abidjan, au lancement officiel de la première édition de son Fintech Challenge, un programme d’innovation ouvert aux Start-Up d’Afrique et d’ailleurs. A la clé de ce projet inédit, un partenariat durable et mutuellement bénéfique entre le groupe et les jeunes entreprises les plus prometteuses.

A l’ordre du jour de cet événement, une conférence-débat sur le thème « Banques – Start-Up : quels modèles de collaboration, pour quels impacts ? », tenue en présence de plusieurs membres du gouvernement dont Mme Raymonde GOUDOU COFFIE, Ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public, M. Souleymane DIARRASSOUBA, Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, M. Claude Isaac DE, Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste ainsi que de S.E.M. Abdelmalek KETTANI, Ambassadeur du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire. Cette conférence a connu la participation de plusieurs panélistes de renommée internationale : Cabinet de stratégie, Expert en digital, Incubateur, Start-Up… Des interventions de grande qualité qui ont donné lieu à des conclusions aussi riches que complémentaires.

Le programme Fintech Challenge intervient en pleine transformation du groupe BCP, qui vise à offrir à ses clients un meilleur accès à ses services ainsi qu’une plus grande valeur ajoutée.

En effet, dans un monde caractérisé par une évolution rapide des usages et des attentes, l’innovation est devenue le maître-mot. « Le groupe BCP connaît actuellement une réelle transformation, qui vise notamment à optimiser l’expérience client, dans laquelle le digital joue un rôle majeur. Afin d’accompagner cette dynamique, la nourrir et l’accélérer, notre groupe a décidé de s’ouvrir aux sources d’innovation externes, en particulier les Start-Up, afin de co-concevoir avec elles et déployer des solutions agiles et à fort impact, permettant de mieux répondre aux nouveaux besoins préalablement identifiés en relation avec les métiers », explique M. Kamal MOKDAD, Directeur Général du groupe BCP, en charge de l’International.

Dans la perspective de ce partenariat prometteur, le groupe BCP a lancé un appel à candidatures sur www.bcpfintech.com. Les Start-Up sélectionnées à l’issue de cet appel – qui reste ouvert jusqu’au 23 décembre 2018 – auront la possibilité de signer un contrat de collaboration avec la BCP et/ou ses filiales Banque Atlantique, et d’avoir ainsi une occasion privilégiée de donner un coup d’accélérateur à leurs activités et à leur croissance.

Pour rappel, le groupe BCP compte déjà des partenariats fructueux avec plusieurs Start-Up. D’autres, notamment dans le domaine du mobile payment, sont en cours de concrétisation.

Banque Populaire

A propos de Banque Atlantique

Banque Atlantique est le 3ème plus grand groupe bancaire de la zone UEMOA en termes de parts de marché.

Banque Atlantique est présente dans les huit pays de l’espace UEMOA :

· Bénin
· Burkina Faso
· Côte d’Ivoire
· Guinée-Bissau
· Mali
· Niger
· Sénégal
· Togo

Banque Atlantique s’appuie, également, sur des filiales spécialisées telles que :

· Banque d’Affaires : Atlantique Finance
· Gestion d’actifs : Atlantique Asset Management
· Assurances : Atlantique Vie et Atlantique Assurance IARD en Côte d’Ivoire, GTA Vie et GTA IARDT au Togo

A propos de la maison mère : le Groupe Banque Centrale Populaire (BCP)

Le Groupe BCP, l’une des premières institutions bancaires du Maroc, est dans le Top Ten des banques africaines en termes de taille de bilan. Il tire sa force de ses valeurs de solidarité, de mutualité et de son organisation unique au Maroc. Le Groupe est composé de 9 Banques Populaires Régionales (BPR) à vocation coopérative ; de la Banque Centrale Populaire (BCP), organe central du Groupe sous la forme de société anonyme cotée en Bourse ; ainsi que de filiales spécialisées, de fondations et de banques et représentations à l’étranger. Le Groupe BCP est présent dans 12 pays africains et 13 autres pays dans le reste du monde.

Dans l’espace UEMOA, la BCP s’appuie fortement sur Banque Atlantique pour construire le premier groupe bancaire panafricain, solidaire et ancré localement.

Cette notion de solidarité renvoie à l’engagement du Groupe aux côtés des pays africains pour le financement des grands projets d’infrastructure et le développement de l’inclusion sociale et financière, tout en renforçant le lien entre la diaspora africaine dans le monde et les pays d’origine.

Elle illustre aussi le lien fort existant entre le Groupe et ses différentes filiales pour une meilleure résilience dans la durée.

Contact presse Atlantic Business International

Nom : Seydou Dao

E-mail : seydou.dao@banqueatlantique.net

« FINTECH CHALLENGE » LE GROUPE BCP LANCE SON PROGRAMME D’INNOVATION DÉDIÉ AUX START-UP

« FINTECH CHALLENGE » LE GROUPE BCP LANCE SON PROGRAMME D’INNOVATION DÉDIÉ AUX START-UP

M Kamal MOKDAD, DG de BCP en charge de l'International

M Kamal MOKDAD, DG de BCP en charge de l’International

Casablanca, le 13 novembre 2018

Conscient du rôle capital que peuvent jouer les start-up dans la transformation du secteur bancaire, le groupe Banque Centrale Populaire (BCP) annonce le lancement de la première édition de son programme d’innovation baptisé « Fintech Challenge ».

A cet effet, un appel à candidatures est ouvert jusqu’au 23 décembre 2018 sur la plateforme dédiée www.bcpfintech.com, afin d’identifier les start-up les plus prometteuses – d’Afrique et d’ailleurs – qui deviendront des partenaires à part entière du groupe BCP.

A l’issue de ce programme d’innovation inédit, les start-up sélectionnées auront la possibilité de signer un contrat de collaboration avec la BCP. Ces jeunes entreprises bénéficieront, dès lors, de l’accès à de nouveaux marchés, de l’expertise métier d’un groupe financier universel, du potentiel significatif de son écosystème en Afrique ainsi que d’un programme d’accélération dédié. Autant de leviers qui constituent un véritable tremplin pour le développement de leurs activités.

Concrètement, il s’agit de proposer à ces start-up un partenariat mutuellement bénéfique qui repose sur la co-construction et le déploiement de solutions innovantes, en réponse à des problématiques métiers clairement identifiées à l’échelle de la BCP et de ses filiales Banque Atlantique.

L’appel à candidatures du « Fintech Challenge » sera par ailleurs suivi d’un événement inaugural co-organisé avec Banque Atlantique, le 23 novembre 2018 à Abidjan, sur le thème : « Banque – Start Up : quels modèles de collaboration, pour quels impacts ? ».

Retrouvez les conditions de l’appel à candidatures sur : www.bcpfintech.com

Banque Populaire

A PROPOS DU GROUPE BANQUE CENTRALE POPULAIRE (BCP) : Le groupe BCP est l’une des premières institutions bancaires du Maroc. Il tire sa force de ses valeurs de solidarité et de son organisation unique au Maroc. Il est composé de 9 Banques Populaires Régionales (BPR) à vocation coopérative, de la Banque Centrale Populaire (BCP), organe central du Groupe, de forme société anonyme cotée en Bourse, de filiales spécialisées, de fondations et de banques et représentations à l’étranger. Le groupe BCP est présent dans 28 pays dans le monde et possède le premier réseau bancaire du pays. Il est, au Maroc, le premier collecteur de l’épargne (part de marché de 28%) et leader du financement de l’économie (part de marché de 25%).
www.gbp.ma

La Banque Atlantique lance le 1er Chatbot bancaire du marché de l’UEMOA

La Banque Atlantique lance le 1er chatbot bancaire du marché de l’UEMOA

Lancement du ChatBot de la Banque Atlantique

Lancement du ChatBot de la Banque Atlantique

Ce mercredi 4 avril 2018 a eu lieu au Novotel Abidjan Plateau, le lancement du 1er chatbot bancaire du marché de l’UEMOA par la Banque Atlantique. ARY est donc le premier chatbot bancaire. Il a été lancé par la Banque Atlantique, qui se veut le précurseur en innovation digitale dans le secteur bancaire.

ARY, le chatbot, est un robot intelligent qui permettra aux clients d’interagir directement avec leurs banques, via Messenger sur la page Facebook de la banque. Et également sur le site de la banque, www.banqueatlantique.net. Le bot disponible 24h/24 permettra de faciliter la vie ces utilisateurs. ARY répondra ainsi aux questions des utilisateurs, 7 jours sur 7.

 

ARY le ChatBot de la Banque Atlantique

ARY aura pour mission d’assister les utilisateurs, et clients, dans leurs recherches de GAB, d’agence, d’horaires, etc. Il permettra par exemple de simuler une demande de crédits, et également de réaliser des conversions de devises.

 

ARY le ChatBot de la Banque Atlantique

ARY le ChatBot de la Banque Atlantique

L’objectif de ce chatbot, donc d’ARY, est de contribuer à la fidélisation et aux développements de la communauté de la banque atlantique sur les réseaux sociaux. Il constitue ainsi un puissant levier de communication avec un service personnalisé pour chaque utilisateur.

 

ARY le ChatBot de la Banque Atlantique

ARY le ChatBot de la Banque Atlantique

Habib Koné, Directeur Général de la holding du Groupe BCP, Atlantic Business International a déclaré : « L’exploitation de l’intelligence artificielle fait partie de la stratégie d’innovation du Groupe BCP, qui garantit et recherche en permanence de nouvelles manières d’améliorer la qualité du service ».

Lancement du ChatBot de la Banque Atlantique

Lancement du ChatBot de la Banque Atlantique

 

Notons qu’ARY est une intelligence artificielle qui s’améliorera avec les interactions avec les utilisateurs. Vous pouvez déjà échanger avec ARY en vous rendant directement sur la page Facebook de la Banque Atlantique. Ou encore en vous rendant sur le SITE de la banque.

WhatsApp chat
%d blogueurs aiment cette page :
Phonerol

GRATUIT
VOIR