Rocket links Bing
Les problèmes des sites de E-Commerce en Côte d'ivoire

Côte d’Ivoire : Les 10 problèmes des sites de E-Commerce

L’e-commerce se développe en Côte d’Ivoire très rapidement. Nous avons ainsi constaté, au cours de ces dernières années, l’explosion du secteur avec la création de plusieurs boutiques en ligne. Nombreuses cependant ont fermé boutique après seulement quelques mois d’activité.

Il faut également rappeler que le taux de conversion d’un visiteur dans le secteur tourne autour de 10 %, avec certains secteurs, comme le drive, qui arrive à atteindre des taux de conversion de plus de 35 %. Nous voulons passer en revue dans cet article, quelques-uns des aspects qui clouent l’e-commerce en Côte d’Ivoire.

1) Le cout des produits

Les produits vendus sur les sites d’e-commerce affichent très souvent des prix plus élevés que ceux disponibles sur le marché. Ce constat est surtout visible sur les accessoires téléphoniques, téléphones et autres produits électroniques. Ceci s’explique principalement parce que les entreprises de commerce en ligne, mettent une marge sur le prix.

2) Plus de revendeurs que de vendeurs

Le secteur reste encore dominé par des revendeurs. Le cout des marchandises vendu est ainsi parfois plus élevé que sur le marché classique. Notons que l’avantage premier de l’e-commerce reste la baisse de charge, donc par ricochet des couts, mais ce n’est pas encore le cas sur certains sites.

La grande diversité de site donne l’opportunité aux clients de chercher le meilleur prix afin de faire son achat. Pour certains produits par exemple, pour un cout réel de 10 000 FCFA, nous pouvons atteindre les 14 000 FCFA voir plus si on y ajoute les frais de transport et les marges des e-commerçants.

3) Les questions de Livraison

La véritable plaie de l’e-commerce reste les délais de livraison. Parfois trop long selon les sites, elle va de 2 jours et peut atteindre les 3 mois. Pour des produits que vous voulez acquérir rapidement, ceci pose un vrai problème, surtout que ces produits sont déjà disponibles dans les boutiques classiques immédiatement.

Le non-respect des délais de livraison emmène plusieurs acheteurs à annuler leur commande simplement. La grande majorité de l’entreprise utilise les services de livraison, qui fonctionnent sous le modèle de la mutualisation. Quand on sait qu’un livreur doit parcourir plusieurs quartiers, avec ce qu’il y a comme embouteillage et attente des clients, aucun client ne sait avec précision le moment où il recevra son produit. Étant ainsi obligé de perdre une journée à attendre.

Les livraisons à l’intérieur du pays, plus couteuse, et plus longue, empêchent les acheteurs de l’intérieur de profiter de nouveau type de commerce.

4) Les livreurs

Les livreurs étant dans la plupart des cas des agents d’autres entreprises spécialisées, leurs patiences et responsabilité sont souvent en causes dans les livraisons bâclées. Très peu formé ou formé sur le tas, il manque de tact devant certaines situations. Un livreur qui se met à discuter avec un client ou les autres problèmes de monnaie sont autant de cas que nous rencontrons.

De plus certain produit plus techniques ont besoin de plus explications, de plus de démonstrations. Choses qui sont facilement exécutables dans une boutique classique, mais avec les livreurs, ce n’est pas le cas. Notons aussi que la livraison de certains produits fragiles, comme les écrans, produits vivriers, les produits frais, nécessite, une bonne gestion du livreur.

Sur le même sujet :  C’est reparti pour BLACK FRIDAY 2016 chez JUMIA MARKET !!!!!!!

5) Retour de marchandise et garantie

Les garanties et retours de marchandise restent un point important dans le commerce. Le secteur de l’e-commerce ne dérogera donc pas à cette règle. Le secteur étant dominé par des revendeurs, les retours de marchandises sont un véritable parcours de combattant pour l’acheteur. Les conditions de retour, trop souvent ignoré par les acheteurs, on parle de 7/10 qui ne les lisent pas, sont souvent la cause d’incompréhension entre les deux parties.

Nous avons noté ce cas ou pour un retour sur une machine à laver qui s’amène avec son scooteur. Nous avons bien rigolé, mais le concerné beaucoup moins. Il faudra donc veiller à rendre les conditions d’utilisation et de livraison visible sur le site, dans le panier et dans les mails de confirmation de commande.

6) La qualité des produits

Dans le secteur, l’acheteur se fie aux photos disponibles sur le site. Il n’est pas rare de tomber sur des produits, qui n’ont rien à voir avec ceux commandés. Les produits ne sont également pas suffisamment détaillés, un véritable souci de conformité des produits avec livrés à l’acheteur.

De plus, nous retrouvons sur de nombreux sites des produits contrefaits, qui sont vendus au prix fort. Il n’est par ailleurs pas rare de retrouver des articles de marques à des prix très bas. Les acheteurs les moins aguerris se font prendre.

7) L’ergonomie des sites d’e-commerce

L’utilisation des sites d’e-commerce se base sur la création de comptes. Aujourd’hui, les utilisateurs craignent de se faire spammer par des offres à n’en plus finir et refusent de s’enregistrer pour leur achat. Les boutiques en ligne gagneraient à penser à ces personnes qui veulent commander sans donner beaucoup de détails sur leurs personnes avec l’utilisation de compte invité.

Les sites sont désormais beaucoup plus ergonomiques. Mais nous notons que certains sont encore difficiles à utiliser pour l’utilisateur moyen. Les couleurs choisies, la disposition des barres de recherche, les animations sur les pages, le manque de descriptions des produits sont autant de freins pour les utilisateurs.

8) La sécurité des transactions

La sécurisation des transactions reste un problème crucial. Entre les livreurs qui disparaissent avec des marchandises, les acheteurs qui sont prêts à agresser les livreurs, la sécurité dans le secteur n’est pas encore au point. Certaines zones ne sont donc pas desservies pour ces raisons.

9) Les modes de paiement

Les acteurs du secteur font beaucoup d’effort pour diversifier les modes de commandes, entre les cartes bancaires et les solutions de mobile money, les utilisateurs utilisent principalement le paiement à la livraison.

Ce mode, bien que rassurant pour les clients, entraine souvent des discussions pour de la monnaie. Il est fréquent de rencontrer également des utilisateurs qui veulent négocier le prix lors de la livraison.

10) Mauvaise gestion des stocks de marchandise

Devant la diversité des produits, certaines boutiques souffrent d’une mauvaise gestion des stocks. Les empêchant ainsi de satisfaire les clients à temps. Le manque de spécialisation des boutiques est un problème pour les utilisateurs qui se retrouvent avec 50 boutiques qui vendent les mêmes produits.

Le secteur reste pourtant l’un des plus dynamiques avec des perspectives de croissance forte. Vous voulez vous lancer dans le secteur, n’hésitez surtout pas. Prenez soin d’avoir une offre spécialisée, et suivez ces quelques points et vous serez pourquoi pas le prochain Amazon.

Voilà notre petit tour, si vous avez noté d’autres problèmes dans l’E-commerce, merci de nous laisser vos impressions en commentaire.


About Zak Le Messager

Expert SEO et passionné par la TECH et l'actualité mobile, je partage des news avec vous. Amoureux de JESUS, je partage mes passions sur les réseaux sociaux et sur les blogs

Check Also

Ivoiremobiles.net

Ivoiremobiles : Profiter de la livraison le même jour à 1 000 FCFA

Ivoiremobiles est un site de E-Commerce ivoirien qui propose de nombreux articles. Vous y retrouverez les derniers modèles de toutes les grandes marques …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Phonerol

GRATUIT
VOIR