samedi , 6 juin 2020

Archives des mots-clés : internet

Nigeria : Plus de 97.2 millions d’utilisateurs d’internet mobile en septembre

Nigeria : plus 97.2 millions d’utilisateurs d’internet mobile en septembre 2015

Internet-facebook-satellite-PhonerolLe nombre d’utilisateurs d’internet mobile au Nigeria a atteint les 97.21 millions d’utilisateurs au 30 Septembre, ce qui représente une croissance de par rapport au mois d’aout avec 95.37 millions d’utilisateurs, comme l’annonce la Commission des Communications Nigériane, NCC.

L’opérateur qui enregistre le plus grand nombre d’utilisateurs reste le leader MTN, avec 41.84 millions d’utilisateurs. Un record de plus de 423 448 nouveaux souscripteurs. Globacom a plus de 21.89 utilisateurs naviguant sur leur réseau en septembre.

Airtel Nigeria avec plus de 17.73 millions d’utilisateurs a connu une croissance de 235 941. Etisalat enfin a enregistré 15.59 millions d’utilisateurs internet en septembre contre 15.54 millions en aout.

Les opérateurs offrant une connexion CDMA, Multi-links et Visafone enregistre un total de 151 816 utilisateurs.

La croissance de l’internet mobile montre l’intérêt des populations pour l’internet, et avec le développement des mobiles, et surtout le cout plus bas des appareils mobiles, l’accès au web s’accroit de plus en plus. Reste le frein du cout de la connexion et de la disponibilité des offres internet mobile, trop souvent concentré dans les zones urbaines. Les zones urbaines encore peu couvertes représentent aussi un pôle de croissance pour les compagnies de télécommunications.

De tels indicateurs montrent l’intérêt du mobile, les entreprises, et entrepreneurs devraient se tourner de plus en plus vers ces nouveaux marchés qu’offrent les mobiles.

Source

ALGERIE : Mobilis interconnectera 2500 centres de santé par la 3G

En Algérie, 2500 centres de santés seront bientôt connectés  au ministère de la santé via un réseau virtuel privé (VPN) 3G++. C’est l’aboutissement du partenariat signé entre le ministère de la santé et de la réforme hospitalière du pays et l’opérateur Télécom Mobilis.

Mobilis
Les avancées technologiques n’ont-elles pas pour objectifs de faciliter la vie aux populations ? En Algérie, le gouvernement entend permettre aux centres de santé d’exploiter les solutions et applications destinées à leur secteur. Cela passe par la modernisation du processus utilisé jusque-là afin d’apporter plus de sécurité, de rapidité et d’efficacité dans le traitement des maladies. Aussi, une réforme administrative est prévue dans le pays, afin que l’Etat puisse avoir un accès aux données médicales des différents centres de santé.

Pour l’opérateur Mobilis, cette initiative s’inscrit dans sa vision d’accompagner « le secteur national de la santé dans sa modernisation via l’exploitation des dernières technologies de l’information et de la communication ».

AFRIQUE : Facebook et Eutelsat lanceront un satellite pour fournir internet dans les zones reculées

Facebook veut faciliter l’accès à internet en Afrique subsaharienne. C’est ce que l’on peut retenir de l’annonce officielle faite par Mark Zuckerberg sur son compte Facebook. Pour se faire, un satellite sera mis en orbite en 2016.

AMOS-6, c’est le nom de code du satellite qui sera mis en orbite suite au partenariat signé entre Facebook et le français Eutelsat. Déjà en construction, ce satellite une fois fonctionnel devrait permettre de fournir internet à des millions de personnes notamment dans les zones reculées ou l’accès à internet est un véritable défi. Ce projet rentre dans le cadre de la plateforme Internet.org de Facebook (en partenariat avec plusieurs géants, dont Samsung, Qualcomm, Mediatek, Ercisson, Opera…), dont l’objectif est de permettre l’accès gratuit à des services de grandes utilités aux internautes/mobinautes.

Internet-facebook-satellite-Phonerol

Sur le site internet de la plateforme internet.org, la mission est résumée en ces mots : « Mettre internet à disposition de chaque individu sur Terre est une tâche bien trop importante et trop vaste pour une seule entreprise, un seul groupe ou un seul gouvernement. Tous ceux qui participent à Internet.org se sont rassemblés pour relever ce défi, car ils croient au pouvoir d’un monde connecté. »

Il faut préciser que Facebook travaille aussi sur un prototype de drone (nommé Aquila) alimenté au solaire, qui sillonnera la circonférence de la terre pour fournir internet dans les zones qui y ont accès difficilement.

Facebook

Pour les détracteurs du projet Internet.org, derrière cette magnanimité déguisée, il se cacherait une volonté du géant américain de conquérir de nouvelles parts de marché notamment dans les pays émergents et ceux en voie de développement.

Tunisie : 4000 écoles connectées à internet

TUNISIE : 4000 écoles publiques déjà connectées à Internet

TUNISIE Au nombre des pays africains les plus connectés, la Tunisie occupe une bonne place. Pour preuve, sur les 6000 établissements d’enseignement que compte le pays, 4000 sont déjà connectés à internet. Ce projet d’une envergure nationale est piloté par l’opérateur historique Tunisie Telecom.

En Tunisie, le ministère des Technologies de la communication et de l’Économie numérique a inscrit l’interconnexion des écoles à la place des priorités de son agenda TIC 2020. N’est-il pas vrai que celui qui veut voyager loin ménage sa monture ?
En contact avec les TIC dès le bas âge, les jeunes Tunisiens seront à même de connaitre les rouages de ces nouveaux outils susceptibles de favoriser le développement de leur pays. Le projet entamé et déjà réalisé à 70 % est en bonne voie pour que toutes les écoles du pays soient connectées à internet à la rentrée scolaire 2016-2017.

Selon Noomène Fehri, ministre des Technologies de la communication et de l’Économie numérique, les établissements, surtout ceux des zones reculées gagneraient à fournir un peu plus d’effort dans l’entretien des infrastructures, comme l’a signifié le site agence ecofin. À ce niveau aussi, d’autres efforts devront être fournis.

17 applications VPN sur Android

17 applications VPN sur Android

android-auto-primary

RDC : Facebook désormais gratuit pour les abonnés de l’opérateur TIGO

Il y a des années deja, le patron de de Facebook, le réseau social le plus utilisé au monde,  a annoncé une initiative qui permettrait d’accéder gratuitement à la plateforme. Depuis le vendredi 28 aout 2015, c’est une réalité en RDC pour les abonnés de l’opérateur TIGO.

Logo-tigo

Désormais, les abonnés de TIGO RDC pourront accéder à Facebook sans que cela n’engendre des frais supplémentaires. Il leur suffira de recharger leurs comptes à hauteur de 50 unités pour bénéficier de l’offre durant un mois. L’abonné pourra utiliser les 50 unités pour accéder aux autres services de l’opérateur (SMS, appels…) La convention qui rend cette gratuité possible a été signée entre le groupe Millicom et Facebook et marque par la même occasion le lancement de l’initiative internet.org.
Il faut préciser que les abonnés auront accès libre à Facebook dans son intégralité (photos, videos…) pour une durée de trois mois, passé cette période, ils n’auront accès qu’aux textes.

Selon Marck Zuckerberg, l’objectif de Facebook est de rapprocher les personnes le plus possible et de rendre internet accessible même dans les zones les plus reculées. D’où l’initiative facebook.org qui est un partenariat entre Facebook et plusieurs autres entreprises (Samsung, Ericsson, MediaTek, Nokia, Opera Software et Qualcomm). L’application mobile internet.org permet d’avoir un accès gratuit à plusieurs services de base. Elle a déjà été lancée dans plusieurs pays africains, dont le Ghana, le Kenya, la Zambie la Tanzanie et la RDC.

Facebook

Sur le site internet du projet, l’on peut lire l’information suivante qui traduit la volonté de Facebook de démocratiser l’accès à internet : « Personne ne devrait avoir à choisir entre la nourriture et les soins, et l’accès à Internet. Les partenaires Internet.org joindront leurs efforts pour développer une technologie qui baisse le coût de la distribution des données dans le monde, et permet d’élargir l’accès à Internet aux communautés non desservies. » Voilà qui est bien dit.

Pour de plus amples informations sur l’initiative  internet.org, vous pouvez visiter le site internet

TUNISIE : Un projet de 116 millions de dollars pour l’amélioration des services internet

Le développement d’un pays passe aussi par celui de ses moyens de communication. Aujourd’hui, avec l’expansion des TIC, la facilité d’accès des populations à internet, mais aussi la qualité même des connexions est déterminante. En Tunisie, un projet qui coûtera environ 200 millions de dinars (soit 116 millions de dollars) permettra d’améliorer la qualité de l’accès à internet.

internet

Prévu pour durer quatre ans, ce projet qui sera réalisé par le ministère des Technologies de la communication et de l’Économie numérique est la réponse à une préoccupation de longue date. Comme c’est le cas dans la plupart des pays africains, les faibles débits, les coûts élevés d’accès aux services et les interruptions de services, sont dus à une insuffisance d’infrastructures de communications. Ainsi, ce projet permettra de doter le pays d’équipements plus modernes afin de rendre internet accessibles sur l’étendue du territoire avec une qualité satisfaisante.

La phase pratique d’exécution du projet débutera en 2016. Mais avant, l’étude qui a été réalisée a permis de déterminer les différents axes de ce projet à savoir :

  • La définition du coût et ses impacts sur les utilisateurs
  • L’identification d’un partenariat avec le secteur privé

Il faut rappeler que la Tunisie connait un développement des TIC (un indice de 4,77 contre 2,31 pour la moyenne africaine) largement supérieur à la plupart des pays africains (derrière l’Égypte et le Maroc au niveau du Maghreb). Ce projet viendra donc booster la capacité les infrastructures existantes. Il s’agit là d’un bel exemple à suivre

Découvrez OnHub, le routeur sans fil de Google qui apporte plus de sécurité, de vitesse et de simplicité

Imaginez que vous arriviez à utiliser votre réseau wi-fi domestique de manière plus simple et plus optimale. Plus de présence d’antennes souvent peu esthétiques et de nombreux voyants. C’est la promesse que Google fait avec le OnHub, un routeur domestique.

Le géant américain s’est associé au chinois TP-link pour mettre en place le OnHub. De forme cylindrique, il assure du point de vue de l’esthétique. Mais rassurez-vous, ce n’est pas uniquement pour sa belle bouille que Google l’a mise au point. Pour permettre de faire rayonner le signal, des antennes circulaires (6x 2,4 GHz et 6x 5 GHz) sont placées à l’intérieur du routeur qui dispose d’un réflecteur capable d’amplifier le signal.google-onhub-phonerolLes innovations de ce routeur dont l’objectif premier est de simplifier la tâche à ses utilisateurs sont nombreuses. Plus besoin de saisir un quelconque mot de passe. Le routeur se charge lui-même de communiquer les mots de passe aux périphériques en utilisant son haut-parleur. De plus, la répartition de la bande passante se fait en fonction des activités, donc des besoins de chaque utilisateur, de quoi optimiser le réseau.

Il faut préciser que l’installation et la configuration du routeur se font via l’application Google On App qui existent en version Android et iOS. Elle permettra en plus de cela, de garder un œil sur chaque utilisateur en indiquant la bande passante qu’il utilise, mais aussi de « surveiller » l’état du réseau. OnHub vient pour faciliter bon nombre d’actions fastidieuses pour permettre aux utilisateurs d’avoir droit à plus de vitesse, plus de sécurité et plus de simplicité comme le souligne le géant américain.

Google Play

 

Comme il fallait s’y attendre, le routeur OnHub est disponible pour l’instant aux États-Unis, en précommande sur internet au prix de 199,99 dollars. Il débarquera dans les semaines à venir dans les magasins physiques aux États-Unis et au Canada.

Fiche technique de OnHub :

  • compatible Weave/ZigBee/Bluetooth 4.0 et WPA2-PSK
  • Wi-Fi 802.11b/g/n en 2,4 GHz, 802.11b/g/n/ac en 5 GHz
  • 1 processeur double cœur de 1,4 GHz
  • Ethernet Gigabit
  • 1 Go de mémoire vive
  • 4 Go de mémoire Flash
  • 1 hautparleur 3W
  • 1 port USB 3.0
  • 1 rangée de six LED de couleur

Comment réduire votre consommation de données par 2 en 5 étapes ?

Comment réduire votre consommation de données par 2 en 5 étapes ?

Consommation de données

Consommation de données

Les mobiles sont de plus en plus présents dans notre quotidien. Nous sommes souvent connectés à internet sur nos mobiles et pour profiter de l’internet mobile, nous avons besoin de surveiller notre consommation de données.

Ces astuces permettent de sauvegarder vos data internet, veuillez adapter ces astuces avec vos applications afin de faire encore plus d’économie.

1. Compresser les pages dans Chrome

Vous devrez utiliser l’application Chrome sur android pour naviguer sur internet. Chrome dispose d’une option de compression, qui vous permettra de sauvegarder vos données.

Pour activer la compression de données dans chrome, vous devrez aller dans les paramètres => économiseur de données => activé.

Voilà, la compression de données rendra la navigation un peu moins rapide, mais vous permettra de sauvegarder 30 à 35 pour cent de votre consommation de données.

2. Oublier l’application Facebook

Les utilisateurs d’android le savent bien, l’application Facebook du réseau social est une très grosse consommatrice de données. La batterie de votre smartphone souffre également de cette application. La solution, opter pour une application tierce en remplacement. Vous pourrez trouver plusieurs applications en remplacement qui sont beaucoup moins dévoratrices.

Consommation de données

Pour réduire la consommation de son application, Facebook a lancé une version lite de son application mobile, Facebook Lite. Le constat final c’est que cette application lite consomme également énormément de données.

La solution reste l’utilisation de votre navigateur mobile, Chrome en l’occurrence, qui vous permettra grâce à l’astuce 1 de bénéficier de la compression des données. Vous voulez avoir accès rapidement à votre application sans avoir à retaper l’adresse et le mot de passe à chaque fois ?
Et bien, sachez que l’application mobile Chrome vous permet de créer des raccourcis vers certaines pages directement.
Ouvrez la page Facebook dans Chrome et connectez-vous à votre compte. Ensuite allez dans le menu des paramètres, cliquez sur ajouter à l’écran d’accueil.
Notez également que vous pouvez en faire autant pour toutes vos applications web, Twitter, Google etc.
Vous perdrez cependant les notifications en temps réel de vos applications, mais vous pouvez toujours les activer avec IFTTT.

3. Limiter les données en arrière-plan

Le moyen le plus simple pour sauvegarder vos données est de réduire l’utilisation des données en arrière-plan. Il s’agit ici de toutes les données échangées pendant que vous n’utilisez pas une application. Vous retrouvez ici les synchronisations, les flux d’actualités, les emails, la météo, etc.

Consommation de données

Pour activer la limitation de données, allez dans les paramètres => Consommation des données => menu en haut => Limiter données arr-plan => et activer.

Le chemin peut être différent selon votre version d’android. Vous pouvez également activer en vous rendant dans les comptes = Google => Sélectionner un compte et désélectionner les services pour lesquels vous voulez supprimer la synchronisation automatique.

4. Désactiver la mise à jour automatique des applications

Les mises à jour de vos applications via la 3G ou 4 G utiliseront beaucoup de données que vous pouvez sauvegarder en supprimant les mises à jour automatiques ou en ne l’activant que lorsque le mobile sera connecté à un réseau wifi.

Consommation de données

Pour désactiver la mise à jour automatique, dans le Google Play Store = > Menu => Paramètre => Mise à jour automatique => Sélectionner l’option que vous souhaitez.

5. Mettre de la musique sur votre mobile

Les services de streaming comme YouTube, Vine et tous les services de vidéos et musique en ligne sont des gros dévoreurs de données. Vous avez également la possibilité de mettre directement vos musiques et vidéos du moment dans la mémoire de votre mobile afin d’en profiter sans retenue.

Si votre mobile supporte les cartes mémoire microSD (Affiliation), leur cout est relativement bas, pourquoi ne pas faire le pas.

Voilà, c’est la fin de notre petit tour d’horizon. Avez-vous d’autres astuces pour réduire la consommation de données ?

WhatsApp adopte le Material Design

WhatsApp adopte le Material Design dans sa dernière mise à jour

WhatsApp Material Design

L’équipe derrière le logiciel de messagerie WhatsApp, a introduit le Material Design dans son application.

Vous pouvez trouver un build de cette version sur le site de WhatsApp, vous devrez activer les sources inconnues pour pouvoir l’installer.

Ce nouveau build vous permettra de profiter des avantages du material design, enjoy.
Vous pouvez télécharger l’APK en suivant ce lien Télécharger WhatsApp

Source

WhatsApp chat
%d blogueurs aiment cette page :
Phonerol

GRATUIT
VOIR