Rocket links Bing

Le TOP 5 des smartphones les plus sécurisés au monde

Edward Snowden a fait savoir au monde entier que même les personnalités les plus influentes de ce monde ne sont pas à l’abri des écoutes téléphoniques. Pour un utilisateur lambda, cela pourrait être une menace insignifiante. Mais quand l’on est un président de la République par exemple, et que l’on tient les rênes de toute une nation, la sécurité des communications prend une tout autre importance. Découvrez notre top 5 des smartphones les plus sécurisés du monde.

La sécurité à un prix

Tous ou presque, les smartphones ultra-sécurisés ont un point en commun, hormis les chiffrements et autres autodestructions de messages qu’ils sont capables d’assurer, ils ne sont pas très élégants et sont limitées en fonctionnalités (oubliez donc les nombreuses applications téléchargeables à souhait). Et bien il y a un prix à payer (dans tous les sens du terme) pour communiquer en toute sécurité  ! De toutes les façons, ce n’est pas pour leurs belles tranches que l’on se les procure.

  • 1 – Boeing Black : le smartphone « autodestructible »

Il ne s’agit pas d’un film de science-fiction, mais bien de la réalité. Le Boieng Black est capable de s’autodétruire en cas de « forcing » du boitier du smartphone. Tout d’abord, les données seront purement et simplement effacées, ensuite les composants physiques eux-mêmes se détruiront. Le Canadien RIM y a mis son expertise en matière de sécurité. Le noyau est un « Android durci ». En plus de cela, ce smartphone ultrasécurisé peut embarquer des modules pour élargir ses fonctions : une batterie supplémentaire, un émetteur-récepteur satellite, un GPS de pointe. Cerise sur le gâteau, il embarque deux cartes SIM. En ce qui concerne le prix, il n’a pas été dévoilé.

  • 2 – Hoox m2 de Bull, chiffrement et authentification au rendez-vous

Avec ce smartphone, tous les contenus échangés sont chiffrés : SMS, voix, emails, données, même les selfies y passent. Pour cela, il est équipé d’une carte à puce Cryptosmart certifiée EAL4+. Plus poussé encore en matière de sécurité, il effectue une vérification biométrique de l’authenticité de l’utilisateur. Ses utilisateurs devront se passer de la 4G et se contenter d’une mémoire de 8 Go. Le Hoox m2 est produit en France et annoncé à  partir de 2 000 euros.

  • 3 – Teorem, la sécurité avancée

Son apparence pas très fun l’a un peu reléguée à l’usage de l’armée. Il est équipé d’un clapet et est doté d’un écran non tactile. Ringard non ? Et pire, il ne dispose même de répertoire, bref, ne vous attendez pas à la convivialité que pourrait vous procurer un « smartphone ordinaire ». Côté sécurité, il assure : ports de communications contrôlés pour éviter les intrusions, chiffrage des SMS, appels,  e-mails, données avec l’algorithme AES 256 bits, authentification par biométrie et code de sécurité. En cas de vol, l’appareil devient inutilisable. Fourni par le français Thales, ce smartphone ultrasécurisé atteindrait 4.500 euros.

  • 4 – Blackphone, la sécurité à un prix abordable

Le premier critère qui séduit chez le Blackphone, c’est son prix plus ou moins accessible : 600 euros, là où il faut compter des milliers pour d’autres de la même gamme. Il tourne sous SilentOS (un noyau d’Android avec une « surcouche » spéciale). Un abonnement à Silent Suite est nécessaire pour profiter de toutes les fonctionnalités du Blackphone (il est commercialisé avec un abonnement de un an). Ainsi, cette suite de logiciels de communications (Silent Suite) permet un chiffrement des SMS, de la voix, des données.

  • 5 – BlackBerry, version Merkel et Obama

La chancelière allemande Angela Merkel l’utilise depuis les aveux de l’analyste de la NSA, Edward Snowden. Il s’agit d’un BlackBerry Q10, mais pas uniquement. En effet, il est équipé d’une carte micro-SD capable d’effectuer des chiffrements  de communications voix et données en AES 128 bits.

Sur le même sujet :  Mobile : 39.5 millions de smartphones vendus aux États-Unis durant le 3e trimestre 2017

Pour sa part, c’est un BlackBerry 8900 bien particulier que Barack Obama utilise. Il est équipé de SecurVoice, une suite logicielle qui se charge de chiffrer toutes les communications. Le président américain aurait même d’autres stratégies tenues secrètes pour éviter les écoutes et les interceptions d’appels.

Pas de sécurité à 100 %

La sécurité des communications devient de plus en plus préoccupante, car le vrai pouvoir s’y trouve. Les dirigeants qui s’échangent des informations sensibles et/ou confidentielles se doivent de bien choisir leurs moyens et outils de communications. Et l’un des points faibles des smartphones reste la vulnérabilité de leurs systèmes d’exploitation. Les constructeurs  doivent donc s’assurer de fournir des terminaux plus fiables, quoiqu’il n’existe pas de sécurité à 100 %. Quitte à mettre sur le marché des smartphones pas très élégants !

About Zak Le Messager

Expert SEO et passionné par la TECH et l'actualité mobile, je partage des news avec vous. Amoureux de JESUS, je partage mes passions sur les réseaux sociaux et sur les blogs

Check Also

Tecno Phantom X2

Tecno Phantom X2 : Le mobile sera lancé en début décembre

Que nous réserve le nouveau Tecno Phantom X2 ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

< ! -- Inês Moreira -- >
%d blogueurs aiment cette page :
Phonerol

GRATUIT
VOIR