vendredi , 5 juin 2020

Côte d’Ivoire : Koz, Greenn, Café Mobile et Warid perdent leurs licences

Côte d’Ivoire : Koz, Greenn, Café Mobile et Warid télécom perdent leurs licences et son sommés de fermés dans un délai d’un mois courant jusqu’au 30 avril 2016 prochain.

Côte d’Ivoire, ce mois d’avril 2016 sonne la fin pour plusieurs opérateurs mobiles en côté d’ivoire. L’autorité de régulation vient en effet d’annoncer le retrait des licences des opérateurs Comium, Greenn, Café mobile et Warid Télécom. Si le dernier cité n’a pas exercé, et Café mobile n’a émis que quelques semaines, les deux autres opérateurs eux sont bien dans une mauvaise passe.

ARTCI

Du côté du gouvernement

Pour les autorités, ces 4 acteurs ne sont plus à même de répondre aux exigences de leurs cahiers de charge. Notamment pour ce qui concerne la couverture du territoire national, mais également le retard sur leur concurrent en matière de 3G. Ces opérateurs étant encore à la technologie 2G pour l’internet mobile. Le plus grave grief reste pourtant les arriérés accumulés de dettes vis-à-vis du trésor public sur les licences déjà octroyées. Comium devait donc payer 40 milliards sur 9 ans, et l’opérateur n’a pas encore pu remplir ces obligations en ce sens. Warid Ci devait payer sa licence à 30 milliards et Greenn à 20 milliards.

A Voir  Raspberry Pi Zero : votre ordinateur à 5 $

Le gouvernement de par l’autorité de régulation a donc indiqué aux opérateurs qu’ils avaient encore un mois pour informer leur abonné et régler leur dette faute de quoi leur équipement serait saisi sans autres formes de procès. De plus avec le lancement de la licence globale, l’état espérait susciter un engouement chez les opérateurs, mais ceux-ci n’ont pas adhéré.

Tout comme la porte de sortie offerte par l’état, qui avait déjà souligné le besoin pour ces opérateurs de se mettre ensemble afin d’obtenir cette 4e licence globale proposée par le gouvernement. Mais les opérateurs n’ont pas également accepté cette solution.

L’autorité de régulation entend ainsi redistribué les fréquences alloués afin de permettre une couverture à 100 % pour la téléphonie du territoire national et 50 % pour l’internet aux quatre opérateurs à savoir, Orange, Mtn, Moov et le quatrième à venir.

Du côté des opérateurs

Près de 300 employés pour lier vos vies, vous permettre de communiquer quelque soit votre classe sociale…#CIV #sauvonsGreenn #kpakpatoya

Posté par GreenN Côte d’Ivoire sur mardi 5 avril 2016

Du côté de Green, il revient que l’entreprise n’a pas daigné renouveler sa licence, car elle aurait soumis une offre pour la licence globale avec la promesse que plus de 150 millions de dollars de nouveaux investissements seraient réalisés afin de mettre son réseau à niveau. Et profiter pour déployer sa 4 g et se positionner comme concurrente des autres opérateurs.
Du côté de Warid et Café Télécom, la donne est différente. Les deux opérateurs ayant déjà cessé toutes activités.
Du côté de Koz et Comium, les choses sont plus sombres. Le retrait de la licence sonne la fin des activités de la société, donc la saisit des biens de l’entreprise par l’état.

A Voir  Lenovo dévoile une vidéo de ces projets les plus fous

Les communications entre Koz, Greenn et les autres opérateurs devront être coupées si ce n’est déjà fait.

Quid des travailleurs et autres bénéficiaires

Koz-Green-Artci

Les plus grands perdants resteront les employés de ces entreprises qui seront sur le carreau à la fin de ce mois d’avril 2016. Sur ce point, l’autorité de régulation n’a pas trouvé d’autres mots que celui de les remettre entre les mains de la politique de l’emploi du gouvernement avant de se rétracter.

Avec plus 500 employés de Comium, Greenn, Café mobile et Warid, voilà plus d’un millier de famille au chômage des la fin de ce mois d’avril 2016.
Aucun droit ou du moins l’état ne le négocie pas. Les employés manifestent afin de ne pas être sacrifiés, mais les dés sont déjà jetés sauf intervention de l’état. Nous espérons qu’un terrain d’entente sera trouvé.

Décision de l’ARTCI

http://news.abidjan.net/documents/docs/dossier_de_presse_retrait_licence.pdf

Cliquer pour accéder à communique_retrait_licence_comium.pdf

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WhatsApp chat
%d blogueurs aiment cette page :
Phonerol

GRATUIT
VOIR