Rocket links Bing
vendredi , 23 avril 2021

Archives des mots-clés : UIT

Côte d’Ivoire : une place au siège du conseil d’administration de l’UIT

Côte d’Ivoire : une place au siège du conseil d’administration de l’UIT

La Côte d’Ivoire est en campagne pour une place au siège du conseil d’administration de l’Union Internationale des Télécommunications. L’objectif est de permettre une plus grande participation aux grandes décisions prises sur le numérique et l’économie numérique en Afrique et dans le monde.

Côte d’Ivoire : une place au siège du conseil d’administration de l’UIT La CIV est également un véritable marché pour télécommunication. Le saviez-vous ? 

Le marché de la télécommunication, c’est :
 10 millions d’utilisateurs du Mobile Money
 200 000 emplois directs et indirects créés 
 un chiffre d’affaires du marché des télécommunications de 920 millions USD 
 une contribution à la croissance au PIB de l’ordre de 9%.

Célébration de la journée internationale des jeunes filles dans les TIC avec l’ARTCI

Célébration de la journée internationale des jeunes filles dans les TIC

Le jeudi 28 avril 2016, l’ARTCI en collaboration avec l’ONG Femmes et TIC a organisé la journée internationale de la jeune fille dans les TIC.

artci-journee-femme-tic

ARTCI et les Journées Femmes TIC source Abidjan.net

Instauré depuis 2011 par l’Union Internationale des Télécommunications UIT, ce sont plus de 111 mille jeunes filles et femmes dans le monde qui participent à cette journée, qui se tient le dernier jeudi du mois d’avril,avec plus de 5 mille femmes en Côte d’Ivoire.Pour les célébrations de cette année, c’est l’espace Latrille Évent qui a accueilli les festivités.

La cérémonie a vu la participation de nombreuses personnalités, dont celle du ministre de l’Économie numérique M. Koné Bruno, du DG de l’ARTCI, l’autorité de régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire, Mr Bilé Djéméléou et de nombreuses personnalités et d’un public nombreux constitué en grande partie de femmes et de filles, de journalistes et de blogueurs.

Le thème de la célébration de cette année était « Internet des Objets (IdO) : opportunités et perspectives d’autonomisation de la jeune fille en Côte d’Ivoire ».

Les perspectives d’emploi dans le domaine des TIC sont énormes, il manquerait plus de 2 millions de professionnelles dans le domaine. La croissance dans le secteur des technologies est fort avec un potentiel économique de plus 8 100 000 MD $ de revenus générés.L’horizon 2020 s’annonce connecté avec pas moins de 50 milliards d’objets connectés dans le monde.

Côté chiffre, notons qu’aujourd’hui ce sont 20 % de femmes en cote d’ivoire qui sont dans un cursus scolaire lié aux TIC, 38 % de femmes dans le secteur des TIC, avec 28 % de cadres.

Pour revenir sur les célébrations, nous avons eu droit à deux pièces de théâtre, sur le thème de l’utilisation et de l’importance des objets connectés, par les filles du lycée Mamie Adjoua de Bingerville, et sur les dangers liés à l’utilisation des objets connectés par les filles du lycée Ste Marie de Cocody.

Deux projets réalisés par des femmes ont été présentés à l’assemblée. Il s’agissait du « Portefeuille intelligent » et de « Hello TIC ». Le premier vise à créer un portefeuille connecté, qui permettrait à son utilisateur de ne plus le perdre grâce à la géolocalisation, avec la possibilité de recevoir des alertes. Le second projet est un serveur vocal interactif qui permet d’informer sur les TIC, sur les métiers liés aux TIC, avec un volet dédié au partage d’expérience et à l’actualité en plusieurs langues locales notamment le baoulé, le bété, le dioula en plus du français.

Des conférences autour du thème principal, sur le concept et l’application dans un futur ultra connecté, sur les menaces et risques liés à l’usage de l’internet des objets et enfin sur les opportunités d’autonomisation de la jeune fille relative à l’internet des objets, avec la collaboration de l’ARTCI.

ARTCI journée de la femme dans les TIC

ARTCI journée de la femme dans les TIC

Notons que l’utilisation des objets connectés s’impose et génère plusieurs avantages, parmi lesquelles, une meilleure gestion du temps, une meilleure gestion des ressources, le télétravail donc plus d’autonomie. Mais devant ce nouveau mode de communication, les problèmes liés à la sécurité deviennent plus évidents et sont à prendre en considération par les législations de par le caractère pluridisciplinaire lié à leurs utilisations.

Vous pouvez joindre l’ONG Femme et TIC au +225 22 43 69 62 ou sur leur site web www.femmes-tic.org

Objets connectés : L’UIT crée une commission pour réguler le secteur

Ces dernières années ont vu un regain d’intéressement sans précédent pour les objets connectés. Pour mieux réguler ce secteur naissant des télécommunications, l’Union Internationale des télécommunications (UIT) a mis en place un groupe dénommé « Commission d’études 20 de l’UIT-T : l’Internet des objets et ses applications, y compris les villes et les communautés intelligentes ».Logo-UIT

Véritables gadgets qui vont des plus utiles au plus fantaisistes, ces objets s’adaptent à nos quotidiens et ont pour mission première de nous faciliter la vie. L’une de leurs particularités , c’est qu’ils sont gourmands en connectivité. Il fallait donc trouver un cadre pour réguler et mieux organiser ce nouveau segment. Selon le communiqué de l’UIT, ladite commission « sera chargée des normes internationales qui garantiront un développement coordonné des technologies de l’IoT (NDLR : Internet des objets) […] Elle élaborera des normes qui permettront d’utiliser le potentiel des technologies de l’IoT pour trouver une solution aux problèmes liés à l’urbanisation ».

objets_connectes

Les objets connectés sont aussi nombreux que variés : montres connectées, voitures connectées, maisons connectées (domotique), matériels médicaux connectés, équipements de sports connectés, vêtements connectés et la liste est bien longue. Une chose est certaine, les années à venir seront dominées par des objets de plus en plus connectés, et toujours prêts à aller plus loin pour faciliter la vie et améliorer le quotidien des hommes. Et ce n’est pas Chaesub Lee, directeur du Bureau de la normalisation des télécommunications de l’UIT qui dira le contraire : « les cinq années à venir seront déterminantes pour exploiter tout le potentiel des technologies de l’IoT ».

WhatsApp chat
%d blogueurs aiment cette page :
Phonerol

GRATUIT
VOIR