Rocket links Bing
mercredi , 12 mai 2021

Archives des mots-clés : Comium

COTE D’IVOIRE : La “guerre” est déclarée entre les opérateurs GreenN et Comium

Les relations entre les opérateurs de téléphonie GreenN et Comium CI ne sont pas au beau fixe. Selon un article publié par l’agence Ecofin, les deux structures seraient passées de simples menaces à des actions concrètes.

GrennN-Comium-Phonerol

Le 20 novembre 2015, GreenN, entreprise dirigée par la société postale des télécommunications et d’informatique de Libye (LPTIC) envoie un courrier à son concurrent Comium. Dans ce courrier, il demande à Comium « de désinstaller ses équipements télécoms de ses antennes relais » et cela avant le 28 novembre. Cette décision serait la réponse directe de GrennN à la coupure des interconnections entre les deux sociétés effectuée par Comium CI. Depuis lors, les abonnés des deux structures ne peuvent communiquer entre eux, mais aussi il est impossible pour chacun des opérateurs d’utiliser les installations de l’autre afin de palier à son manque d’équipements dans certaines zones.

Pour Comium, son action a été mise en œuvre du fait d’une facture impayée qui s’élève à 120 millions de F CFA au titre des redevances d’interconnexions.
Pour l’heure aucun consensus n’a encore été trouvé entre les deux acteurs.

Télécommunications en Côte d’Ivoire — Le comparatif Mars 2015

Le secteur des télécommunications est en Côte d’Ivoire, l’un des secteurs les plus concurrentiels. Avec six opérateurs qui se partagent un marché en pleine expansion, être le leader relève d’une bonne stratégie de communication associée à des offres de services avec de très bons rapports qualité/prix. Et en parlant de communication, chaque opérateur annonce des chiffres qui dans certains cas, ne sont que des moyens d’attirer davantage d’abonnés. Qu’en est-il réellement ?

artci

Dans cette analyse qui s’appuie sur un rapport de mars 2015 de l’ARTCI (Autorité de Régulation des télécommunications en Côte d’Ivoire), nous ferons une incursion au sein des principaux secteurs sur lesquels les opérateurs se font « la guerre ». Cette guerre faut-il le rappeler n’est pas toujours saine, car l’abonné se fait souvent duper par des chiffres tape-à-l’œil. Quel est l’état des lieux en termes de part de marché des principaux acteurs de ces secteurs :

Il ne s’agira pas de faire une étude comparative afin de déterminer qui est le meilleur opérateur du marché, mais plutôt de faire une analyse des chiffres donnés par le régulateur. Quitte à l’abonné de se faire sa propre opinion.

WhatsApp chat
%d blogueurs aiment cette page :
Phonerol

GRATUIT
VOIR